Ail Noir

Nov 4, 2019Nourriture & Boisson, Recette

Et oui, l’ail noir est surprenant mais pas de surprises qu’il soit de plus en plus populaire dans l’archipel nippon et les assiettes des gourmands japonais.

En pratique l’ail noir ne pousse pas comme cela, il se transforme en réalité pour donner cette douce couleur noire avec ses reflets marrons. Pour cela il faut se procurer de l’ail blanc, oui, du simple ail blanc fera l’affaire. Il faut ensuite avoir un cuit-riz (il existe des cuits riz spécialisés pour l’ail noir au japon), où on déposera les gousses d’ail puis on le branchera simplement et on le laissera sur la position maintiens au chaud pendant 10 jours à 2 semaines (et oui, pendant ce temps vous ne pourrez pas déguster de riz avec votre appareil). Une fois cette période passée, on le laissera au frais au frigidaire ; mais si vous voulez le garder longtemps il faudra le mettre au congélateur.

Comme pour beaucoup d’aliments au japon, leur succès vient non seulement de leur aspect particulier mais aussi du fait que c’est un produit bon pour la santé. Il a des effets de cryo-protection, favorise la circulation sanguine, réduit le cholestérol et contient des éléments nutritifs comme du magnésium, du calcium, phosphore, etc.

Au Japon, l’ail noir est principalement dégusté simplement comme cela au cours du repas. Il est inclus aussi dans la recette de certaines pâtes ou bien de gyoza (ravioli frit ou bien cuit à la vapeur). Au final on s’aperçoit qu’il remplace en faite l’ail blanc dans toute ses déclinaisons. Comme sa version blanche, l’ail noir a un gout fort mais pas désagréable.