Amazaké

Déc 17, 2019Nourriture & Boisson, Recette

L’amazaké est une boisson sucrée traditionnelle du Japon épaisse et blanche.

Bien qu’elle s’appelle saké, elle ne contient pratiquement pas d’alcool. Habituellement au Japon, elle est servie chaude (fraîche en été). C’est produit à partir de :  soi avec du koji de riz principalement et du riz, soi avec des lies de saké.

On peut la trouver facilement dans les grandes surfaces mais c’est bien meilleur évidement quand c’est fait à la maison ! Chez nous, nous faisons l’amazaké toute l’année. En hiver, chaude pour réchauffer le corps et éviter d’attraper un rhume ; en été pour rafraîchir et supporter la chaleur humide du Japon. Nous préférons utiliser le koji de riz et du riz de mochi car le goût est plus subtil et délicieux.

L’amazaké contient de la vitamine B1, B2 et B6 ; de l’acide folique, des fibres alimentaires, des oligosaccharides, de la cystéine, de l’arginine, de la glutamine etc… Elle contient aussi de grandes quantités de glucose, et la liste continue.

On dit que l’amazaké est comme une perfusion ou « goutte à goutte » car elles ont beaucoup de choses en commun.

Recette de l’amazaké :

  • Koji de riz : 200g
  • Riz de mochi : 180g
  • Eau

Il faut avoir un cuit riz et l’appareil spécialement conçu pour produire l’amazaké.

On cuit le riz de mochi dans le cuit riz de manière qu’il soit très liquide (okayu). Puis on attend que la température descende à 60 degrés et on y rajoute le koji de riz et on mélange. Ensuite, on met le tout dans l’appareil à amazaké et on laisse la préparation pendant 8 heures à 55 degrés. On mélange de temps en temps.

Et voilà !  

Les gourmands japonais y rajoutent parfois du gingembre ou bien du yuzu.