Nanakusa-gayu

Jan 7, 2020Evénement, Nourriture & Boisson, Voyage

七草がゆ – Nanakusa-gayu, littéralement cela veut dire bouillie de riz aux sept herbes.

Et comme son nom l’indique c’est une bouillie de riz salée avec dedans sept herbes (évidement comestibles) de printemps ainsi que du mochi (on en a déjà parlé) que l’on mange le sept janvier (le Jinjitsu).

Au Japon, c’est un met délicat que l’on la mange à la fois pour la santé mais aussi la sécurité pour l’année qui vient. On dit également que c’est pour reposer l’estomac après les fêtes de la nouvelle année où il a été mis à rude contribution avec l’alcool et les repas… et oui, chacun sa méthode.

On peut trouver des sets déjà tout prêts pour les herbes dans les grandes surfaces par exemple ou les épiceries japonaises (dans les depa-chika, c’est-à-dire les rayons alimentaires qui se trouvent typiquement au -1 ou au rez-de-chaussée des grands magasins) et puis aussi en fonction des régions on utilisera plus ou moins sept herbes. Mais chez nous, on en utilise sept et elles viennent du jardin ainsi que le mochi que nous avons préparé pour le shôgatsu (nouvel an) !

Tout est fait donc à la maison ce qui rends encore les choses meilleures : par exemple nous utilisons les feuilles du radis japonais (Daïkon) et celle du navet (Kabu) aussi. On y trouve aussi traditionnellement du céleri chinois (Seri), bourse-à-pasteur 5nazuna), du Gogyo, de la morgeline (Hakobera) et de l’Hotokenoza.

Nous vous souhaitons beaucoup de bonheur et bonne santé pour cette nouvelle année 2020, année de la souris ! Nous espérons que cette année soit tout aussi gourmet.

A bientôt donc dans un nouvel article spécialement conçu pour les gourmands et les gourmandes et pourquoi pas autour d’une de nos box japonaises, que ce soit des box mensuelles (avec abonnement) ou non (sans abonnement).

Merci de continuer à nous lire.